Tragédie au foyer d’accueil « Hogar Seguro »

Le 8 mars 2017, alors qu’on célèbrait au Québec la Journée internationale des femmes, une vingtaine de filles sont décédées lors d’un incendie au foyer d’accueil « Hogar Seguro Virgen de la Asuncion » sous la responsabilité de l’État du Guatemala. Alors que les heures s’écoulaient, le bilan ne cessait d’augmenter. Aujourd’hui, 16 mars, le décompte officiel s’élève à 40 filles tuées, plusieurs dizaines de blessées graves et 9 filles enceintes sauvées.

Le 9 mars, des personnes se sont rassemblées devant le consulat du Guatemala à Montréal pour démontrer leur tristesse et leur colère face à cette tragédie.

Voici quelques photos.


Pour en savoir plus sur le contexte de la tragédie, lire cet article paru dans Le Monde, avec une contribution de Loic Malhaire. « Guatemala : On suppose que le foyer d’accueil pour enfants était une plaque tournante d’un réseau de prostitution ».
De nombreuses actions ont été organisées à travers le monde pour décrier la situation. Voir cet article du Centre des médias indépendants du Guatemala qui répertorie les actions, avec une mention à celle organisée à Montréal. « Indignación internacional grita : Fue el Estado ».

Une commémoration aura lieu ce samedi, 18 mars. Voir les détails ici.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.