Nota de prensa sobre el proceso de Diario Militar 

En mai 2021, le Procureur des droits de l’homme du ministère public a arrêté plusieurs anciens soldats guatémaltèques accusés d’être matériellement et intellectuellement responsables de graves violations des droits de l’homme survenues entre 1983 et 1985. Une source clé pour le développement des enquêtes pour mettre fin à l’impunité est connue sous le nom de El Diario Militar, qui contient une liste de personnes disparues aux mains des forces de sécurité guatémaltèques entre 1983 et 1985. Le Diario Militar est considéré comme un document unique en son genre, car il témoigne de la systématisation de la répression au Guatemala pendant les dictatures militaires qui a fait des morts, disparition, torture et toute une série de violations des droits de l’homme au Guatemala.

L’ouverture du Diario Militar à la connaissance du public et le développement des enquêtes judiciaires ont été une grande victoire pour les processus contre l’impunité que les survivants et les familles des victimes ont courageusement soutenus et pour la société guatémaltèque en général qui demande justice. (Pour plus d’informations : https://breakingthesilenceblog.com/2022/04/01/military-diary-case-press-release-march-30th-2022/?fbclid=IwAR2sGQIm1keuHf7wpmtT34Eu63yOEf68lASzy0NEhGPVABlPSTaTeIKsO1c)

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.